La Conceptualisation se fait de deux façons :

Conceptualisation par le mot

... est un processus de connaissance dans lequel l'apprenant apprend à utiliser des termes abstraits et généralisants. Un concept ne nomme pas seulement le particulier; Il abstrait aussi quelque chose de général à partir de ce particulier afin que d'autres particularités puissent être assimilées au même nom en dépit des dissimilarités visibles et situationnelles. Dans le développement de l'enfant, les spécialistes décrivent le développement des concepts en termes psycholinguistiques. La pensée adulte sophistiquée implique également de nommer des concepts. La conceptualisation par l'appellation implique le dessin des distinctions, l'identification de la similitude et de la différence, et la catégorisation avec les étiquettes. Par ces moyens, les apprenants donnent des noms abstraits aux choses et développent des concepts. Les communautés d'experts de la pratique développent typiquement ces types de vocabulaires pour décrire et expliquer des connaissances approfondies, spécialisées et disciplinaires basées sur les distinctions conceptuelles affinées. La conceptualisation n'est pas simplement une question de didactique ou de récit de manuels basée sur des disciplines académiques héritées (une tendance à l'éducation mimétique), mais un processus de connaissance dans lequel les apprenants deviennent des créateurs conceptuels actifs, rendant le tacite explicite et généralisant le particulier.

Conceptualisation par la théorie

 

... est un processus de connaissance au moyen duquel les noms de concepts sont liés dans un langage de généralisation. La théorisation implique une compréhension explicite, ouverte, systématique, analytique et consciente, et révèle des réalités implicites ou sous-jacentes qui peuvent ne pas être immédiatement évidentes du point de vue de l'expérience du monde de la vie. La théorisation est généralement la base de schémas paradigmatiques et de modèles mentaux qui forment le discours sous-jacent et synthétisant des disciplines académiques. Conceptualiser avec la théorie signifie faire des généralisations et proposer les termes clés en parallèle à des théories. Les apprenants construisent des modèles mentaux, des cadres abstraits et des schémas disciplinaires transférables. Dans le même domaine pédagogique, la pédagogie mimétique établirait des schémas disciplinaires pour les apprenants (les règles de l'alphabétisation, les lois de la physique et autres). En revanche, la conceptualisation active mêlée à la théorie exige que les apprenants soient concepteurs et théoriciens. Il faut aussi tisser entre l'expérientiel et le conceptuel. Ce type de tissage est avant tout cognitif, entre le monde du savoir quotidien et le vécu spontané d’une part et le monde des sciences ou des concepts systématiques d’autre part, ou encore entre la pensée concrète et abstraite.